Santé

Pourquoi la méditation peut changer votre vie ?

Généralement, je n’hurle pas avec les loups, je ne suis pas le troupeau (utiliser l’expression que vous voulez). En revanche, je pense catégoriquement qu’il y a des modes qui sont plus légitimes que d’autres.

Vous l’aurez deviné : je vais vous donner des conseils pour méditer et je vous explique pourquoi méditer peut changer votre vie ? Pas comme un connard de hippie; plutôt avec une approche objective, laïque même si la méditation est liée depuis son origine à la religion. Découvrez pourquoi la méditation peut changer votre vie.

Qu’est-ce que méditer ?

Dans un premier temps, on dit que la méditation trouve ses origines en Orient et notamment en Inde, il y a environ 5000 ans (information à prendre avec des pincettes). De manière générale, on parle de « la méditation » alors que l’on devrait plutôt parler des méditations comme le souligne souvent Christophe André. En effet, il existe des tonnes de méditations laïques ou religieuses comme dans le bouddhisme, le catholicisme, la méditation transcendantale, le taoïsme, etc.

La méditation, quand elle est laïque, est tout simplement un exercice mental. Il faut voir ça comme jeu de contrôle de l’esprit.

N.B : La plupart des recherches scientifiques font leurs tests sur la méditation de pleine conscience car elle est laïque et permet donc des études plus objectives sur le sujet.

La Méditation, un exercice mental aux multiples bienfaits.

Avant toutes choses, je tiens à signaler que pour observer des effets sur votre mental, une pratique régulière, quasi-quotidienne, de la méditation est demandé. Pas besoin de préciser aussi qu’une certaine hygiène de vie et une discipline sont recommandées (alimentation saine, sport, etc.).

1. Un remède contre le stress.

Les études scientifiques sont nombreuses à ce sujet. Une des constantes à propos de ces analyses est que la méditation permet de réduire le stress.

Aujourd’hui intégrée dans plusieurs hôpitaux à travers le monde, elle permet d’être enseignée par des psychothérapeutes afin de soigner des personnes atteintes de dépression et/ou d’anxiété.

Étant de nature plutôt anxieuse, mon expérience peut en témoigner; la méditation me permet de prendre facilement du recul et d’être moins stressé. Après certaines séances (pas toutes), on peut se sentir comme sur un petit nuage.

Analyse scientifique

La méditation interviendrait au niveau du cortex préfrontal médian. C’est la zone qui traite les informations entre notre expérience et nous-même. Par exemple, en cas de peur, cette zone s’affole. Grâce à la méditation, l’inflammation au niveau de cette zone du cerveau se réduit. Par conséquent, l’anxiété diminue.

Le centre d’évaluation de votre cerveau serait aussi plus performant. Ainsi, vous pourriez réagir plus posément à une situation stressante ou anxiogène.

2. Un meilleur sommeil.

Ici, ce sera assez simple. Ce point est lié au point précédent. En effet, et cela a été prouvé, la méditation améliore la qualité du sommeil.

[mc4wp_form id= »420″]

En hiver, j’ai quelques insomnies et je peux attester que la méditation m’a permis de me rendormir plus rapidement, de rester calme quand je rencontre ce genre de situation. J’insiste bien sur le fait qu’il s’agit ici de ma propre expérience.

La méditation ne vous assommera pas non plus. Elle aidera simplement à observer votre situation avec objectivité et de vous rendormir paisiblement.

3. Augmentation de la matière grise, augmentation de la créativité, empathie, etc.

Hé ouais les mecs 👼🏽, selon cette étude,  la méditation aurait la capacité de muscler votre cerveau ou plus exactement d’accroître la quantité de substance grise. Ceci a été observé sur une pratique de méditation de pleine conscience pendant 8 semaines et quotidiennement.

Matière grise ou substance grise

Zone du cerveau qui contient le corps cellulaire des cellules nerveuses autrement dit les neurones.

Il a aussi été prouvé qu’en fonction du type de méditation que vous pratiquez, vous seriez à même d’augmenter certaines de vos capacités.

Par exemple, si vous méditez régulièrement sur le thème de la compassion, vous augmenteriez votre capacité à être compatissant. La zone du cerveau qui s’occupe de cette foutue compassion se musclera.

De la même manière, méditer augmentera votre créativité. L’université de Leiden (Pays-Bas) a prouvé que la méditation permet d’être plus concentré. Dans votre travail, par exemple, vous seriez donc plus efficace sur des tâches spécifiques; votre pensée divergente, c’est-à-dire votre mode de pensée qui utilise  l’imagination, serait plus efficace.

En gros, si c’est le bordel au boulot, que c’est le rush, que le patron gueule, que les feuilles volent de partout et que tout le monde veut se jeter du 30ème étage, vous vous serez peinard le cul vissé sur votre chaise concentré sur votre tâche en train de sauver la situation un café à la main et vous finirez en disant :

« Et si… (faites le mystérieux) et si, on changeait tout simplement les piles ? »

Tout le monde applaudit et s’embrasse et vous êtes le héros. Ça, grâce à la méditation.

4. La méditation est bonne pour votre cœur.

De même qu’elle permet de réduire le stress, elle permettrait de réduire les problèmes d’hypertension et plus exactement de pré-hypertension.

Un équipe de chercheurs de l’université de l’Ohio (États-Unis) a montré que la méditation aiderait à réduire la pré-hypertension. Le test a été fait avec la méditation de pleine conscience.

Pré-hypertension

En gros, quoi c’est qu’est-ce c’est qu’ce truc, hé ben en fait c’est un stade élevé de tension, juste avant l’hypertension qui, elle, nécessite un traitement médicamenteux.

De la même manière, une étude réalisée (Medical College of Wisconsin, Milwaukee) a montré que la méditation transcendantale réduisait les risques de crises cardiaques pour les patients sujets à des problèmes coronariens.

Les neurosciences : ce n’est que le début.

C’est à la fois déstabilisant et fascinant de voir à quel point jusqu’à aujourd’hui encore le monde de la médecine connaît peu de chose du cerveau (humain).

Déstabilisant car on ne sera plus là lorsque l’on commencera vraiment à connaître le cerveau humain et fascinant car nous sommes actuellement au balbutiements de toute cette étude.

Les conseils pour débuter en méditation 

Les Livres sur la médiation.

Malheureusement ou bienheureusement, on ne médite pas comme ça en claquant des doigts. Si vous avez bien suivi mon article, vous savez que la méditation est un exercice et il me semble que, comme pour tout exercice, il faut d’abord apprendre la technique.

Personnellement, j’ai commencé en lisant ces deux livres avec une affection toute particulière pour le livre de Stephen Sturgess  car il fut le premier que je me suis procuré. Ce fut une pure découverte. Attention ⚠️ je vais commencer à raconter ma vie. Je cherchais un livre sur les exercices de respiration, je suis tombé « par hasard » sur la méditation en cherchant autre chose.

Le second est le livre de Matthieu Ricard, L’Art de la Méditation. Ce mec c’est un peu notre mascotte bouddhiste française. Le livre est très bien. Il ne donne pas de fausses promesses et va directement à l’essentiel. Bref, une très bonne source.

Les applications de méditation  

Je conseillerai plutôt aux débutants de commencer par la méditation de pleine conscience guidée. Vous apprendrez bien plus facilement, car c’est plus didactique.

Il existe une multitude d’applications sur la méditation Calm, Headspace, Namatata, etc. Mais s’il y en a bien une qui est la plus complète, la mieux faites avec des guides efficaces c’est bien Petit Bambou .

Il y a une tonne d’exercices différents à propos d’une multitude de domaine comme « Sport et mental », « Stress », « Lâcher Prise ».

Je souffrais au niveau du genou auparavant à cause de la course à pied, j’ai fait les séances de méditation sur la douleur et sur le sport et mental, alors vous me croyez, vous me croyez pas, mais j’étais capable de courir à nouveau mon 10 kilomètres sans m’arrêter.

Non pas que la douleur avait disparu. Ce serait beaucoup trop beau. Mon cerveau ne se focalisait plus sur la douleur. On nous apprends à faire le distinguo entre douleur et souffrance.

Voilà. Très honnêtement, il est préférable d’utiliser les deux supports : papier et application. Je trouve que les deux se complètent très bien. On apprends des choses qu’on ne retrouvera pas dans l’autre.

N’oubliez pas. Respirez. En attendant, moi, je vais méditer.

Salut les mecs ! 👋

2 réflexions au sujet de « Pourquoi la méditation peut changer votre vie ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *