Santé

L’importance d’une alimentation saine

L’importance d’avoir une alimentation saine.

Oui arrêtons tout de suite les vieilles légendes qui disent que l’on est obligé de souffrir à chaque bouché lorsque l’on veut manger sainement. C’est tout à fait faux et c’est même souvent le contraire. On peut avoir une alimentation saine et se faire plaisir.

Ça coûte la peau du cul de manger bien … wesh.

Arrêtons aussi un autre cliché qui est celui des finances. Même si celui-ci se rapproche un peu plus de la réalité : manger sainement coûte plus cher.
C’est pas complètement faux mais, c’est pas complètement vrai.

En effet, au début si l’on veut manger sainement sans trop chercher, ça vous coûtera plus cher. Hé oui, on a été habitué et formaté à manger mal. « C’est pas de notre faute, c’est la faute des industriels.(#complot)»  Faux. C’est de la faute de tout le monde.
Donc, vous devez apprendre à vous rééduquer. Ça prend le temps qu’il faudra selon la méthode et la motivation.

Pour avoir une alimentation saine, il faut apprendre. Nous vivons une phase de transition où les gens (dont moi et vous probablement) prennent conscience que la nourriture que l’on nous a « imposé » depuis une quarantaine d’années (voir plus) était empoisonnée. Attention, on ne va pas dramatiser.

Ne pas tomber dans la parano, ne pas tomber dans la parano, ne pas tomber dans la parano !!!!

Ne pas tomber dans l’excès d’une nourriture saine

Le plus difficile étant de ne pas tomber dans la paranoïa. Je l’aurai répéter assez de fois je pense.
Avoir une alimentation saine ne signifie pas manger que des super aliments. Le facteur psychologique est très important. Découvrir et s’informer peut parfois faire peur notamment lorsque certains médias (télé ? Hum hum) se complaisent à faire des reportages avec des cancéreux en phase terminale (les pauvres) et des musiques en fond pour ajouter à la dramatisation du propos. Je trouve ça répugnant et puant de manipulation.

On parle d’orthorexie, quand une personne a une obsession de manger tout et tout le temps sainement. Ne tombez pas dans le piège les amis. Soyez raisonnable dans les deux sens.

Vegan = saint ?

Aaaaaah cette croyance que vegan c’est bien et le reste du monde c’est tous des enculés d’assassins et en plus d’être des tueurs cannibals. Vous avez de mauvais apports nutritifs. C’est faux et le contraire est faux aussi.

Manger varié fruits et légumes

Analogie du jour
Tout comme pour les virus sur votre PC, le meilleur antivirus c’est vous. C’est une question de connaissances dans un premier temps et une question de choix.

Deux axes principaux d’une alimentation équilibrée.

Je tiens à préciser que je ne suis pas médecin. Je n’ai pas vocation à l’être et que je vous conseille d’aller vérifier ces informations auprès d’un professionnel de santé (nutritionniste ou médecin généraliste). Même si mes informations proviennent de docteurs, je ne suis en aucun cas responsable de quoi que ce soit.

J’ai une alimentation saine et comme on dit : « Je ne suis pas proctologue, mais je sais reconnaître un trou du cul quand j’en vois un. » Par conséquent, je pense savoir reconnaître quelqu’un qui mange mal à sa façon de se sustenter.

Le secret d’une alimentation saine : manger à heures fixes

Le corps fonctionne comme une horloge. On parle souvent de rythme circadien en faisant référence au sommeil. C’est un peu la même chose pour la bouffe.

Notre corps s’habitue facilement et rapidement.  Il est donc recommandé de manger à heures fixes et de ne pas manger (de la merde) entre les repas.

Pourquoi manger à heure fixe et « rien entre les repas » ?

Car il faut laisser le temps à votre corps de digérer les aliments. La digestion est une grosse consommatrice d’énergie. C’est la raison pour laquelle lorsque vous mangez une cassoulet à 40° à l’ombre en plein été, vous êtes crevé. Faites l’expérience un jour de manger un truc bien lourd le midi et d’aller bosser ensuite. Le jour d’après tentez de manger une salade avec du saumon sans trop de glucides et d’aller bosser. De cette manière, vous sentirez la différence.

C’est un peu le même principe que le jeûne. Lorsque vous jeûnez, vous permettez à votre organisme de se détoxifier. En ne mangeant pas entre les repas et en mangeant à heures fixes, vous faites en quelques sortes des micro-jeûnes. J’en entends grincer des dents, mais c’est un peu l’idée.

Variez votre alimentation.

On en voit encore des paquets de pauvres gens qui croient qu’en mangeant des tonnes de brocolis tous les jours, ils vont se soigner de tous les maux de la terre.

Non, non, non. Ce n’est pas en mangeant le même aliment sain tous les jours que vous aurez une bonne alimentation.
Certes, cette aliment en soi ne sera pas dangereux. Ce qui n’est pas bon, c’est de consommer le même produit car vous ne changez pas et ne variez pas les apports nutritionnels. Et c’est comme ça qu’on se retrouve avec des carences alimentaires en croyant pertinemment être un nutritionniste dans l’âme.

Varier son alimentation, ce n’est pas non plus un jour pizza coca, un jour burger fanta, un jour kebab oasis. Ça ne fonctionne pas non plus comme ça pour ceux qui y croient toujours.
On peut se faire plaisir une fois par semaine maximum ou en cuisinant un pizza ou un hamburger maison (beaucoup mieux).

Petit conseil
N’hésitez pas à télécharger des apps comme Marmitton pour trouver des idées afin de varier vos repas.

Les excès tuent plus que les épées.

Je pense qu’en commençant par ces petits conseils, vous aurez l’essentiel. De même, le reste est de se cultiver et de ne pas cultiver les excès.
Dans un sens comme dans l’autre, ce qui tue, ce sont les excès. Le thé est très bon pour la santé, mais ce n’est pas bon d’en abuser non plus. Les chinois disent pas plus de trois tasses par jour.
On peut boire un verre de vin ou deux maximum par jour. Pas une bouteille.

Le lifestyle du manger healthy

Comme je le disais précédemment, avoir une bonne alimentation est une question d’éducation. Nous avons tous été mal éduqués (je parle des trentenaires) et c’est à nous de nous rééduquer. D’apprendre les bonnes manières de s’alimenter.

Je suis passé par cette phase de rééducation et quand cette phase fut finie (elle ne finit jamais réellement), cela devient une sorte de lifestyle.

Dans ce processus, on acquiert un automatisme quant à la façon de se nourrir. Et ceci déteint donc sur toutes nos habitudes quotidiennes dont le sport, notre façon de prendre soin de nous dans les cosmétiques, le grooming, etc. N’hésitez pas à naviguer sur mon blog pour consulter les articles que j’ai écrit sur ces sujets.

Bref, c’est notre santé toute entière qui est concernée lorsque l’on souhaite apprendre à manger sainement.
Il s’agit là d’une question de sensibilité.

Certains y verront une illumination (et je l’espère) tandis que d’autres y seront complètement indifférents.



Comme dans beaucoup de mes articles, je ne force personne à faire quoique ce soit. Vous allez me dire, en même temps : « t’es qui pour me donner des conseils connard ?».
Je conseille et je vous propose de juste faire l’essaie pendant 1 semaine – 1 mois de manger à heures fixes, éviter de manger de la merde entre les repas et aussi de varier votre alimentation avec toujours une portion de légumes, de glucides, de protéines. Avec des fruits aussi.

Vous trouverez ici une idée de petit-déjeuner sain et très bon.

À propos des recettes, si vous souhaitez que je partage plus de recette healthy, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. 

Une alimentation saine, c’est être raisonnable. Tentez le coup et observez les résultats. Réalisez le changement.

5 réflexions au sujet de « L’importance d’une alimentation saine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *