Lifestyle

La corde à sauter, on joue dans la cours des grands

Intégrer la corder à sauter dans son sport peut s’avérer être une excellente idée. On voit régulièrement les boxeurs l’utiliser à juste titre mais ça n’est pas une pratique qui doit se cantonner seulement aux sports de combat.

Corde à sauter, sport, programme

Dans quelle cas utiliser la corde à sauter ?

La corde à sauter est souvent utilisée en échauffement. Ce qui est une bonne idée car ça permet d’avoir une échauffement complet du corps ; les exercices étant poly-articulaires.
Seulement, on peut aussi l’intégrer à ses séances de sports (pliométrie, cardio, …) ou même faire une séance complète de corde à sauter.




J’aime la corde à sauter lorsque je n’ai pas le courage ni le temps de faire de la course à pieds. Dans ce cas, je couple des exercices de corde à sauter avec de la musculation au poids de corps (pompes, dips, tractions, fentes, squats) afin de solliciter mon corps au complet.

Quelles sont les muscles sollicités quand on fait de la corde à sauter ?

Ici, on va voir que la corde à sauter est un allié très précieux pour votre corps car elle permet de travailler son corps « au complet » aka full body.

Elle va muscler notamment vos deltoïdes (épaules), votre tronc, vos fessiers, le psoas, vos cuisses, mollets et avant-bras.

Je préfère préciser qu’il s’agit d’une activité sportive axée sur le cardio et l’endurance. En aucun cas, vous finirez comme Rocky Balboa parce que vous faites de la corde à sauter. Ça, ce sont les conneries que l’on voit dans les films américains. En faisant de la corde à sauter, on se sculpte un corps certes, mais pas un corps de bodybuilder.

Résultats après avoir fait de la corde à sauter.

J’ai observer une nette amélioration de mes performances en course à pieds et en cardio.

En effet, mes mollets et psoas sont beaucoup plus endurants grâce notamment aux exercices en montées de genoux que je fais à la corde à sauter.

Mes avant-bras et mon dos sont plus dessinés. Je ne gagne pas en masse comme en faisant des tractions mais les exercices sont très complémentaires.

Après tout dépend de l’utilisation que vous faites de cette instrument. Je vais vous donner des exemples de programmes que vous pouvez intégrer en échauffement ou en programme complet.

Exemples d’utilisation.

Avant toute chose, une règle que l’on retrouve dans beaucoup de sports : avoir le dos droit très important.
Je vous conseille aussi laisser tomber vos épaules en joignant vos omoplates. Restez souples quand vous pratiquez.

Échauffement corde à sauter pour la course à pieds.

– 2 minutes pieds joins ;
– 2 minutes en alternants les pieds ;
– 1 minute faisant des mini fentes ;
– 2×30 secondes minute montée de genoux vitesse max;
– 1 minute de talons-fesses.

Programmer musculation poids de corps.

Avant d’entendre les rageux intervenir, je précise que ce type de programme ne fera pas de vous une montagne de muscle. En revanche, si vous cherchez un corps athlétique, c’est intéressant de pratiquer un programme de ce genre.

– 25 minutes de corde à sauter (pieds joins, pieds alternés, mini fentes, montées de genoux, talons fesses).
– 1 minute de repos.
– 6 séries de 10 à 12 pompes. 25 secondes de repos entre chaque série.
– 1 minute de repos.
– 6 séries de 8 à 10 tractions. 25 secondes de repos entre chaque série.
– 1 minute de repos.
– 6 séries de 8 à 10 dips. 25 secondes de repos entre chaque série.
– 1 minute de repos.
– 6 séries de 8 à 10 burpees. 25 secondes de repos entre chaque série.
– 1 minute de repos.
– 5 minutes de càs tranquillement.

Finissez par une bonne séance d’étirements.

Voilà. N’hésitez pas à donner vos retours sur ce superbe instrument.

J’utilise celle-ci elle marche nickel. Très bonne qualité. La vitesse est très bonne aussi.

Bisous.

Dans cette article, il y a des liens d’affiliation. Ces liens permettent de financer le site heymec.fr. Vous ne payez pas le produit plus cher. Je gagne juste une légère commission après chaque vente.