Beauté

Comment prendre des notes et organiser ses idées avec le mind mapping ?

Hey ! Vous allez vous marrer. Fou rire assuré. Pour faire mon article sur le mind mapping, j’ai créée une mind map ! C’est pas hilarant ?
Bon ! Je crois que vous l’aurez largement compris que l’on va parler de mind mapping, ou encore de carte heuristique, de carte mentale, et même même de diagramme avec des connexions sémantiques. Ne vous inquiétez pas c’est la même chose.

Mais c’est quoi le mindmapping?

Qu’est-ce que le mind mapping ?

Le mind mapping est une méthode créée par Tony Buzan, un psychologue anglais, qui permet de prendre des notes et d’organiser des idées. C’est un formidable outil qui va vous permettre de voir beaucoup certains choses qui peuvent paraître encore floues.

La méthode est largement plébiscitée. Il ne s’agit donc pas d’un truc expérimental de hippies hipster. On peut nettement et largement améliorer sa productivité et sa créativité grâce à la cartographie mentale comme le cas pour moi et pour de nombreuses autres personnes. Testez-le et mesurez son efficacité.

Pourquoi créer une mind map ou carte mentale ?

J’ai découvert le mind mapping en cherchant à être plus productif. De nombreux entrepreneurs parlait de cette fameuse méthode que je ne lâche plus depuis 2017.

Au début, je l’utilisais pour organiser mes idées de création et mes journées. Cela dit, on peut l’utiliser pour bien d’autres choses :

    • écrire des articles ;
    • gestion de projets professionnels ou personnels ;
    • écrire un livre ;
    • avoir une vue d’ensemble pour organiser ses journées ;
    • gérer son équipe avec un diagramme précis des personnes et des roles attribués ;

Si certains connaissant déjà, n’hésitez pas à dire dans les commentaires à quoi vous destinez le mind mapping. Ça m’intéresse beaucoup.

Maintenant que nous avons vu en quoi le mindmapping peut nous être utile, analysons son principe et sa construction.

Comment fonctionne le mind mapping ?

L’idée est simple. On part d’une idée principale qui va générer d’autres idées dont le niveau hiérarchique sera inférieur. Un peu comme les plans que l’on fait à l’école, mais de façon plus imagée et ludique.

Illustration du mind mapping.

C’est l’instant méta puisque je vais illustrer cette méthode avec une carte mentale que j’ai réalisé pour écrire l’article.

Dans un premier temps, j’ai déterminé mon idée principale qui est “organiser ses idées avec le mind mapping”. Je l’ai réduit en notant juste “mind mapping”.

Mind mapping idée principale

Dans un second temps, on commence à construire les idées principales. Donc, là, je ne me suis pas embêté ; j’ai fait un plan simple : définition, usages, illustrations, recommandations.

Mind mapping points principaux

Remarque : dans cet exemple, j’ai ajouté mes idées principales directement. Il se peut que parfois vous soyez amené à les ajouter après. C’est-à-dire développer directement une idée principale. Pour ensuite, en ajouter une autre.

Pour finir, j’ai ajouté mes idées au fur et à mesure.

Mind map explication

Le fonctionnement est simple et peut être très puissant. Donc, à utiliser sans modération.

Sur quel support réaliser, des cartes mentales ?

Les solutions ne sont pas infinies et je dois même avouer que j’ai mes petites préférences. À moins de vouloir faire du mind mapping sur les murs de votre ville, deux solutions principales s’offrent à vous.

À l’ancienne, le papier.

La première solution est de faire votre carte heuristique sur une feuille. D’ailleurs, les pros dans ce domaine le font sur ce support.
Oui, je dis pro puisque vraisemblablement, il existe un championnat du monde de mind mapping. On organise généralement les compétitions de mind mapping et de lecture rapide en même temps.

Personnellement, je ne suis pas fan. C’est un encombrement de plus et pour quelqu’un d’un tant soit peu minimaliste et qui souhaite être productif, le support papier n’est pas le top.
D’autant plus qu’il faut vachement bien calculer son coût, car un projet peut prendre énormément de place.

Vous l’aurez deviné. La seconde méthode c’est…

Utiliser une application de mind mapping.

La solution la plus appropriée pour 90 % des personnes serait d’utiliser une application de mind mapping.

Là encore, vous n’avez que l’embarras du choix. Il existe des applications gratuites online de cartographie mentale comme MindMap Ninja ou encore TexttoMindMap. Seulement, ça n’est pas souvent le top.

Le top du top est d’opter pour une application.
J’ai commencé par l’application Lighten. Malheureusement, il s’agit encore une fois d’un abonnement à la con. Même si c’est un euro par mois, ça me gave un peu. L’application en elle-même est cool, mais je ne supporte plus les abonnements pour n’importe quelle app.

Étant donné que Lighten passait en version payante et que j’avais besoin de plus d’options, je suis passé à l’application MindNode6. Beaucoup plus fournies, elle offre un plus grand nombre de possibilités.

Vous avez les cartes en main.

Voilà, le jeu de mots est lancé. Vous avez toutes les cartes en main pour commencer le mind mapping et avoir les idées plus claires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *