Beauté

Comment entretenir sa barbe ?

Il peut paraitre parfois difficile d’entretenir sa barbe. Entre le rasage, la tonte, l’hydratation, le dégradé, etc. On ne s’y retrouve plus. Dans cette article, je vais essayer de mettre les choses un peu plus au clair.

Durant des années, on a voulu nous faire croire que la barbe, c’était pour les clochards. Ensuite, ce fut tout l’inverse. Il fallait avoir la barbe à tout prix. Une barbe longue de bûcheron ou de biker. Sûrement dû à un trop grand complexe de virilité. Toujours dans les extrêmes. Nous ne savions et ne savons toujours pas quoi penser. Il existe des intemporels un peu comme la barbe de trois jours que je préfère, mais si vous avez lu mon article sur les styles de barbe à porter en 2020, vous savez que j’aime d’autres choses.

Il va nous falloir s’adapter avec brio en utilisant les bons outils.

Aujourd’hui, je vous parle des outils indispensables pour avoir une belle barbe avec des petits conseils.

Petit aparté. Vous ne serez pas plus viril en vous laissant pousser la barbe, la moustache, des rouflaquettes ou le bouc de Satan. Ce qui est viril et surtout ce qui plait, c’est la confiance en soi et assumer ses choix. C’est plus viril et “rebelle” (si vous souhaitez être un rebelle comme Lorenzo Lamas) d’avoir son style en suivant ses principes que de suivre le troupeau.

La tondeuse.

Tondeuse barbe cheveux

Pour les personnes qui gardent la barbe (de trois jours ou plus), si vous devez investir dans un outil, c’est la tondeuse. Le reste, ce n’est que du détail dont on peut se passer.

Il ne s’agit pas ici de prendre une tondeuse à la volée et couper comme un boucher. Le but sera étant d’avoir quelque chose de bien taillé mais pas trop et qui fasse naturel.

Je ne ferais jamais l’apologie des barbes taillées au burin du type R’N’B fever 2002. Trop peu de personne peuvent porter ce genre de barbe. Donc, je m’adresse à la plus grande partie d’entre vous. Désolé pour les autres.

La précision de la tondeuse compte.

Ce que je recommande, c’est de prendre une tondeuse qui taille au millimètre pour entretenir votre barbe. Il existe des modèles avec un degré de précision à 0,5 mm. Ce n’est toutefois pas nécessaire.

Il faut que la tondeuse ait des sabots entre 1 millimètre et 1 centimètre grand maximum pour les barbes de trois jours. Et plus pour les barbes longues.

J’ai acheté celle-ci. Elle coupe très bien. La prise en main est bonne et la batterie dure une bonne heure facilement. Selon le travail à effectuer, tondre et tailler sa barbe dure entre 5 minutes et 20 minutes.
Le petit hic est qu’on ne peut pas l’utiliser quand elle est sur secteur. Sinon elle fonctionne très bien.
Je vous déconseille de prendre les Babyliss. Les sabots sont merdiques et ils se cassent facilement.

Le rasoir permet d’avoir plus de précision.

Shavette rasoir

Si vous souhaitez avoir une barbe délimitée, je vous recommande alors d’acheter une shavette.

Au cours de ma carrière de poilu, j’ai essayé tous les outils de rasage (sauf le rasoir japonais). Le rasoir de sécurité classique type Mach 3 (utile pour les grands surface à raser), le coupe chou qui est recommandé au gens qui ont de la bouteille (classique et chic, il nécessite beaucoup d’entretien) et enfin, la shavette.

La shavette est le meilleur compromis entre le coupe choux et le Mach 3. C’est la précision du premier avec la sécurité du second sans en avoir les inconvénients. On utilise des lames interchangeables biens moins chères qu’un jeu de lames Gillette. C’est plus pratique, car il y aucun besoin d’entretenir le rasoir régulièrement (affuter et aligner).

À propos de la marque, j’ai dirigé mon choix au hasard. Chance ou pas, celui que j’ai eu sur Amazon me sert depuis 4 ans. Le manche en bois est d’excellente facture pour le prix. Je ne regrette pas mon choix du tout.

Grace à cet outil de rasage, vous aurez plus de facilité à délimiter les contours de votre barbe. N’ayez crainte. Je me suis coupé qu’une seule fois en 4 ans et c’était très superficiel.

À l’époque où je l’ai acheté, elle était à 15€. Le vendeur a décidé d’augmenter le prix. Je ne sais pas trop pourquoi. Pour changer les lames, il suffit d’acheter des packs de lames uniques Gillette ou Wilkinson et de les casser en deux dans le sens de la longueur. Pas la peine d’acheter des lames spécifiques pour les shavettes. Ce sont des conneries.

Nuancez : Le dégradé de votre barbe est important.

Les hommes ont trop tendance à prendre à la légère le dégradé lorsqu’ils taillent leur barbe ou leurs cheveux.

Erreur.

Pour un maximum de style, je suggère de faire un dégradé sur votre barbe. C’est d’autant plus important si vous faites un combo moustache et barbe.

Pour une barbe de trois jours. Je choisis un sabot de 2 millimètres pour mon cou, 3 millimètres pour mes joues et 2 millimètres pour les pattes. Pour la moustache, je peux choisir de la laisser pousser ou alors je coupe 1 millimètre de moins que la taille des poils de joues donc 2 millimètre ici.

2 écoles existes pour délimiter les poils du cou.

  • l’école du naturel ou Statham effect. Dans ce cas, je conseille de partir d’un sabot de commencer par débroussailler sans sabot. Continuer progressivement avec le sabot d’un millimètre et de finir sur le dessous du menton à 2 millimètres.
  • L’école de la délimitation. Ici, il s’agira de délimiter au rasoir ou avec sa tondeuse. Comptez un doigt voir deux au-dessus de votre pomme d’Adam.

Peu importe les deux méthodes, le dessous de votre barbe doit être plus court que vos joues.

Le ciseau, un outil de niche.

Ciseaux barbe

Je ne suis pas un utilisateur de ciseau. Je sais que ça peau être pratique notamment pour les longues moustaches ou barbes. Cela dit, j’ai régulièrement des compliments à propos de ma barbe ou de ma moustache sans pour autant en utiliser. J’estime que pour mon utilisation, ce serait m’encombrer d’un outil dont je n’aurais pas l’utilité.

À réserver pour les longues barbes. Sinon, utilisez votre tondeuse. D’aucuns diront que couper avec les ciseaux favorisent la repousse et rend le poil plus doux. Si c’est le cas pour les cheveux, je ne sais pas si c’est nécessaire pour la barbe.

La brosse et le peigne.

Deux instruments sublimeront votre barbe et/ou votre moustache.

Je vous recommande de prendre une brosse en poil de sanglier ou synthétique type sanglier #vegan. Ça aurait pour effet de rendre votre barbe plus douce sans abimer les poils.

Idem pour le peigne. Des peignes en cornes qui l’on utilise pour les cheveux peuvent tout à fait convenir pour votre moustache.

Les huiles et mélanges.

Huiles essentielles pour la barbe

Quoiqu’il arrive, il est important de traiter votre barbe avec une huile végétale.

En l’occurrence, vous avez du choix à ce niveau-là :
Amande, avocat, jojoba, sésame ou même de l’huile d’olive nourriront votre barbe.

Votre poil sera plus soyeux, plus résistant et plus brillant. Bon toutou. Whouf ! Whouf !

Le combo avec les huiles essentielles.

Vous avez peut-être lu mon article sur les huiles essentielles. Dans cet article, je souligne l’importance de mélanger les huiles essentielles avec de l’huile végétale.

Dans cette optique, sélectionnez votre huile végétale au préalable avant d’y intégrer des huiles essentielles.

Ça c’est pour la première règle à bien prendre en compte quand il s’agit d’utiliser des huiles essentielles.

Ensuite, par rapport au mélange lui-même. Lorsqu’il s’agit de barbe, il y a deux utilisations possibles.

Traiter le poil.

Pour nourrir et hydrater votre barbe, vous pouvez utiliser des huiles essentielles comme le citron jaune qui va lustrer votre barbe et la rendre plus brillant sans avoir un aspect gras. L’odeur est divine pour ceux qui aiment les agrumes. Mélangez l’huile essentielle de citron avec de l’huile végétale de jojoba. (J’ai choisis le jojoba, parce que c’est la moins grasse.)

Ma barbe est trop courte. De ce fait, je n’utilise pas ce genre de mixture. En effet, on reserve les huiles aux barbes longues. À l’instar des coupes de cheveux, les barbes de trois jours quant à elle sont coupées trop régulièrement pour avoir besoin de les traiter. En revanche, la peau, elle, a besoin d’être protégé.

Traiter la peau.

Si vous venez de vous raser soit totalement, soit partiellement, utiliser des huiles essentielles en guise d’après-rasage est la meilleure alternative aux après-rasage que l’on trouve en grande surface.

Cela devrait être votre premier choix. Il y a tellement de merde dans les baumes après-rasage et les crèmes qu’il est difficile de s’y retrouver. Vous pouvez toutefois télécharger l’application Yuka pour analyser les produits que vous achetez. Hé oui ! Ça ne fait pas que la nourriture, ça fait aussi les cosmétiques. Cela dit, c’est toujours mieux de faire la recette soi-même. Au moins on est sûr de ce que l’on met.

Pour en revenir à nos moutons, vous pouvez mélanger

  • une ou deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
    Ou bien
  • 1 goutte de menthe poivrée et 1 goutte d’huile essentielle de cèdre d’atlas. Ces deux huiles sont anti-sceptiques et anti-bactériennes.
  • Vous pouvez ajouter de l’aloe vera. C’est vraiment le top pour la peau. C’est juste parfois difficile d’en trouver.

Vous savez très bien qu’en se rasant, on expose sa peau plus facilement aux agressions extérieures. Elle est irritée et fragile. Par conséquent, votre peau sera sensible aux bactéries et microbes qui peuplent notre environnement. En ajoutant une huile telle que la menthe poivrée ou le cèdre d’atlas, vous vous protégerez des agressions extérieurs, des futurs boutons et des feux de barbes.

Vous trouverez ici ma recette naturelle après-rasage pour avoir une peau de bébé.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en mains pour entretenir votre barbe.
Tout ceci est de la théorie, il faut pratiquer pour maîtriser les dégradés ou les mélanges pour l’huile de barbe. C’est un peu comme le sport. En sortant de sa zone de confort, on s’améliore. Donc, prenez des risques avec votre barbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *