Beauté

L’aloe vera, la cure de jouvence

L’aloe vera est une plante vivace qui peut vivre toute l’année. À l’origine, on la trouve dans le bassin méditerranéen. Ça fait un bout de temps puisque les premières traces de cette plante ont été découvertes en Mésopotamie donc un peu plus de deux mille en arrière. L’aloe vera, c’est le produit miracle, la cure de jouvence.

Une origine antique.

Aloe vera bienfaits

Durant l’Égypte antique, on utilisait cette plante pour la médecine notamment contre les problèmes de peau, contre les brûlures ou encore les maux de tête.

Les Grecs l’utilisait aussi pour panser les plaies et pour soigner les brûlures.

On l’utilisa plus tard en Chine et en Inde aux alentours du Xe siècle. Les indiens usaient de ce cactus pour leur médecine appelée médecine ayurvédique (vachement tendance en ce moment) qui est une médecine de prévention. L’aloe vera avaient pour fonction de prévenir des problèmes de foie, de rate et pouvait soigner les tumeurs internes, les toux persistantes ou encore les maladies de peaux.

Quant aux chinois, ils intégraient l’aloe vera à leur médecine car elle aurait pour fonction de “purger les boyaux et d’évacuer le feu du foie”, contre la constipation, l’insomnie, la malnutrition, l’accumulation de vers intestinaux (bon appétit) ou d’eczéma (re bon appétit).

Finalement, ce sont les espagnols et les hollandais qui exportèrent l’aloe vera en Amérique au cours du XIIe siècle et finit par se développer dans toute l’Amérique. En particulier, dans les zones chaudes et tropicales.

Voilà pour la petite histoire.



La composition de l’aloe vera.

Avant de connaître l’utilisation de cette cure de jouvence, c’est quand même bien de faire un petit rappel sur la composition.

Composition aloe vera

Alors, là, attention parce que ça dépote. Cette plante est bourrée de bienfaits.

On retrouve 75 composés actifs, 20 minéraux, 20 acides aminés et 12 vitamines. 

Quelle utilisation a-t-on actuellement de l’aloe vera ?

L’usage que l’on fait de l’aloe vera n’a pas tant changé que cela depuis sa découverte. Certes, on l’utilise plus pour son aspect cosmétique que laxatif ou cholagogue, mais ça ne veut pas dire qu’on doit prendre sa consommation par voie orale à la légère.

Cosmétique

Au niveau cosmétique, j’utilise cette aloe pour deux raisons : les cheveux et aussi le visage.

Les cheveux

Comme, vous pouvez voir dans mon article sur l’huile de jojoba, j’ai les cheveux mixtes, c’est-à-dire que mon cuir chevelu est gras et mes cheveux sont secs. Autant dire que c’est probablement le pire qu’on puisse avoir.

Grâce à ce produit 100 % naturel, je n’ai pas besoin d’ajouter quoique ce soit. Je coupe la feuille et récolte son jus ou gel (appelez ça comme vous voulez).
Je fais mon shampoing et à la fin, toujours sous la douche, j’utilise cette base comme un après-shampoing. Pour terminer, je rince mes cheveux bien évidemment avec l’eau tiède/froide.

Le résultat a lieu dès la première utilisation comme disent les pros, mais ce coup-ci, ce n’est pas des conneries.
Les cheveux sont ultra-doux, souple et brillant. Encore une fois, comme le bicarbonate de soude, c’est une produit naturel et ça fonctionne aussi bien. Allez comprendre pourquoi.

Pour le visage.

Au niveau du visage, l’aloe vera me sert à faire deux choses.

  • Faire un masque.

Comme pour les cheveux, vous appliquez le gel sur votre vissage après avoir fait votre gommage. Vous laissez sécher (5–10 minutes). Au début, ça peut faire un peu bizarre puisqu’on a l’impression d’avoir une seconde peau. Vous finissez en rinçant abondamment le visage avec de l’eau froide.
Peau de bébé garantie. En d’autres termes, vous ne lâcherez plus ce produit naturel.

  • L’aloe vera comme après-rasage.

Vous avez vu des tonnes de pubs à la télévision sur des after-shave, des déodorants ainsi que des gels douche ; tout simplement parce que ses vertus sont en partie cicatrisantes et régénératrices comme je l’ai souligné plus haut.

Par conséquent, après votre rasage, vous pouvez mettre un peu de gel à l’endroit approprié . Tout comme le masque, vous rincez 5 minutes après et hydratez et/ou protégez avec une huile de coco par exemple ou une crème hydratante.

Usage dermatologique de l’aloe vera.

Vous savez qu’auparavant, on utilisait l’aloe vera que pour ses bienfaits au niveau de la santé. Il n’était pas question de cosmétique. Même si ça existait déjà à l’époque.

Voici, un petite liste des applications possibles :

  • Piqûres d’insectes ;
  • Coupures légères ;
  • Coups de soleils (Attention, ça ne protège pas des coups de soleil donc veillez à mettre de la protection solaire) ;
  • Brûlures ;
  • Cicatrisation.

À boire

On peut trouver dans le commerce du jus d’aloe déjà fait que vous pouvez boire. Celui-ci présente un intérêt certains pour :

  • rééquilibrer la flore intestinale ;
  • Faciliter la digestion ;
  • En terminer avec la constipation ;
  • Apaiser les irritations et inflammations du tube digestif ;
  • Détoxifier l’organisme ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Hydrater l’organisme.

Voilà. J’espère que je vous ai aidé ou éclairci à propos de cette formidable plante qu’est l’aloe vera. D’ailleurs, je n’ai pas fini d’en parler, car je vais publier des recettes à base d’aloe vera.

Essayez et n’hésitez pas à donner vos retours dans les commentaires.

Bisous ciao.



Une réflexion au sujet de « L’aloe vera, la cure de jouvence »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *